> > All Purpose dans la Normandy Channel Race

4 bateaux dans les 6 premiers!

All Purpose dans la Normandy Channel Race

Tactiquer, persévérer, relancer les bateaux dans le petit temps, lutter contre le courant, contourner ou subir les bulles sans vent, manœuvrer sans cesse... Les équipages en double des Class40 ont dû faire preuve de nombreux talents et de force psychologique dans cette course au suspens intense où les rebondissements ont été nombreux.

Résultats de la Normandy Channel Race 2014 : 

  • 2. Groupement Flo Brieuc Maisonneuve et Rémi Aubrun
  • 3. L'Express-Trepia Pierre-Yves Lautrou et Thomas Ruyant
  • 5. Team Work Bertrand Delesne et David Raison
  • 6. Campagne de France Miranda Merron et Halvard Mabire

Du petit temps et un parcours réduit

Les 17 Class 40 engagés dans la course savaient que le vent ne serait pas au rendez-vous de cette Normandy Channel Race. Ils ont pris le départ dans du vent très léger et le comité de course a rapidement décidé d'alléger le parcours puis de le raccourcir.

Groupement Flo en première position pendant la majeure partie de la course

Rémi Aubrun, à bord de Groupement Flo avec Brieuc Maisonneuve raconte la course :

Dans la traversée de la Manche, 10 bâteaux se détachent. Nous savons déjà que ce sont 10 prétendants à la victoire. Le vent changeant constamment en force et en direction, nous faisons beaucoup de mmanœuvres et de changements de voiles. Dans le Solent, les 10 premiers bateaux naviguent dans un mouchoir de poche et bataillent contre le courant sous spi, empannage après empannage.
 
Groupement Flo à Tuskar RockA la côte sud de l'Angleterre, avec L'Express-Trepia, nous profitons du vent au large, sur la route directe, puis rejoignons nos concurrents à la côte. A la pointe ouest de l'Angleterre, nous nous échappons en longeant la côte pour bénéficier d'un courant plus fort et d'un début de thermique. Plus tard, en Mer d'Irlande, nous décidons de contourner largement par l'est la dorsale située sur la route directe, un bon coup qui nous permet de passer Tuskar Rock avec 30 milles d'avance, malgré un fort contre-courant, avec les phoques pour spectateurs!
 
La redescente sous spi vers la Bretagne en tête est agréable mais, sur Guernesey, nous ne tardons pas à entrer dans une bulle sans vent impossible à contourner, qui provoque un inévitable rassemblement de la flotte et une chute de notre moral. Lorsque nous commençons à reculer sous l'effet du contre-courant, nous prenons la décision de mouiller par 69 mètres de fond, et voyons passer GDF Suez qui bénéficie à ce moment-là d'une petite risée. Bord à bord avec notre concurrent dans les îles anglo-normandes, nous tentons un coup : passer les îles d'Aurigny par l'intérieur. Mais nous perdons deux milles que nous ne récupérons pas et passons la ligne d'arrivée 20 mn après le premier, après 5 jours et 19 heures de course intense.

 
Remise des prix de la Normandy Channel Race

Read also

Next >>>
See all news >>>