> > > Bilan positif dans le Vendée Globe

Un bilan positif pour All Purpose dans le Vendée Globe

Bilan positif dans le Vendée Globe

Même si les trois monocoques de 60 pieds de Tanguy de Lamotte, Stéphane Le Diraison et Thomas Ruyant équipés de voiles fabriquées dans les ateliers d'All Purpose à Carnac, ont abandonné leur Vendée Globe, le bilan est positif pour la voilerie française. L’entreprise sort de la compétition planétaire avec satisfaction et de nombreux acquis pour le futur.

Des voiles All Purpose perdormantes et robustes pour le Vendée Globe

« C’est vrai, il y a un peu un goût d’inachevé puisque les skippers qui ont fait confiance à All Purpose n’ont pas été jusqu’au bout » déclare Rémi Aubrun.

« Mais, ils n’ont pas abandonné à cause de soucis avec leurs voiles et sont satisfaits de nos services. Les trois grand-voiles et les voiles d’avant All Purpose ont été performantes dans tous les compartiments du jeu à savoir en performance et en robustesse."

All Purpose confirme son expertise en conception et fabrication de voiles pour les IMOCA 60 et les grandes unités

Rémi poursuit : "Avec ce Vendée Globe, je crois pouvoir dire que le regard des autres a changé par rapport à All Purpose. Il n’y a plus de complexe à travailler avec une petite structure comme nous. J’ai aussi l’impression que le Vendée Globe nous ouvre de nouvelles perspectives commerciales et que nous avons démontré la qualité de notre travail notamment autour de la conception de voiles pour de grandes unités.

Le bilan est donc positif et nous travaillons déjà sur l’évolution du Trilam. Nous allons d’ailleurs présenter dès cette année un nouveau concept.

Il reste, tout de même, un peu de frustration de ne pas avoir bouclé la boucle avec nos skippers. Par exemple, nous aurions aimé valider les trinquettes « spécial grand sud » que nous avons proposées à Thomas Ruyant et Stéphane Le Diraison.
Hélas, nous n’avons pas pu voir notre travail sur ces voiles dans le pacifique. Je pense aussi au Solent de Tanguy de Lamotte qui n’avait jamais fait un programme Tour du Monde ou à son grand gennaker en Trilam Nilon Dynema."

"Ce n’est que partie remise, poursuit Rémi, nous prenons date pour le prochain Vendée Globe et les courses du circuit Imoca 60 comme la Transat Jacques Vabre cette année puis la route du Rhum 2018. »    

Read also

Next >>>
See all news >>>