All Purpose dans la Mini Transat 2019

Innovations All Purpose dans la Mini Transat

Le 14 septembre 2019

90 ministes solitaires ont pris le départ de la Mini Transat La Boulangère, direction La Martinique avec une étape à Las Palmas de Gran Canaria aux Canaries.
Pour cette 22° édition de la Mini Transat, comme pour les éditions précédentes, la voilerie a massivement équipé les bateaux participants : 20% de la flotte est équipée d'un jeu de voiles neuf signé All Purpose La Trinité Carnac.
Les voiles All Purpose se placent sur le podium à l'issue de la première étape. Le top départ de la deuxième étape sera donné début novembre.

La voilerie All Purpose équipe 20% de la flotte en voiles neuves

All Purpose a toujours été à la pointe de l’innovation dans la construction des voiles des Mini 650 et surtout au chevet des coureurs, enchaînant tests sur l’eau, débriefing afin d’être au plus proche des acteurs et de leurs projets. Certains sont, en effet, au départ de la Mini Transat pour l’aventure et d’autres ont pour objectif la performance.

Les nouveautés de cette Mini Transat 2019 et l'implication d'All Purpose

All Purpose aime relever les défis et apprécie cette classe, véritable laboratoire d'innovations aussi bien en architecture qu'en voilerie grâce à une jauge ouverte. Les Mini 650 innovent encore avec de nouvelles formes, le nez à bout rond "scow", la présence de foils, les voiles épaisses. Le bureau d'études de la voilerie travaille sur ces nouveaux concepts, ose, teste, valide...

Gennaker sans cable

Le gennaker sans câble développé par All Purpose a fait des ravages auprès des ministes. Fred Moreau explique : "A la place de mettre un câble anti-torsion dans le guindant, le câble est laminé directement dans la membrane. Du coup, nous avons gagné du poids et cela donne surtout une voile d’avant plus polyvalente avec un guindant qui part plus vers l’avant du bateau. C’est une nouvelle technologie que nous développons désormais pour tous les supports, des Mini en passant par les Imoca et les Figaro Bénéteau 3."

Voile épaisse

Lenouveau concept de voile épaisse développée par Add Modules et la voilerie All Purpose pour le Pogo 3 d'Amélie Grassi est très prometteur. Le profil épais de voile se présente comme une aile d'avion : deux membranes en polymère sont disposées de part et d’autre de la grand-voile, avec des tubes qui se gonflent ou se dégonflent pour créer de l'épaisseur à l'endroit souhaité. Il en résulte une voile avec du potentiel et plein de solutions pour développer la puissance de la voile.

Voiles pour "scow"

La voilerie a une expérience en voiles pour "scow" depuis les premiers protos dessinés par David Raison : le Magnum 747 (2° Mini Transat 2013 avec Giancarlo Pedote) puis le 865 Maximum (nombreuses victoires en 2015 avec Davy Beaudart). Le proto 934 plan Etienne Bertrand skippé par Jorg Riechers est arrivé second de la Mini Transat 2017.
Les "scows" arrivent dans les bateaux de séries avec le Vector plan Etienne Bertrand, chantier Yacht Service et le Maxi de David Raison, chantier IDBmarine. La voilerie équipe deux de ces bateaux de série nouvelle génération.

Voiles pour "foiler"

Le nouveau proto "scow + foil" du chantier Structures dessiné par Guillaume Verdier cumule les innovations : il vole grâce à ses foils en Y !
Mis à l'eau en juin 2019, le Mini 969 "Chaffoil" Cerfrance a obtenu une dérogation pour participer à la Mini Transat. Tanguy Bouroullec est bluffé par les résultats de son bateau qui performe en toutes conditions de vent : "Nous avons réussi notre pari de faire un foiler polyvalent et capable de gagner des courses."
"Concernant les voiles, elles sont nécessairement plus plates que celles utilisées sur des bateaux sans foil. Ces bateaux volants ont de grosses accélérations et les voiles doivent être capables de les supporter. À ce sujet, je suis très content du dessin du grand spi qui répond vraiment très bien à ces contraintes." témoigne Tanguy Bouroullec Source Voiles et Voiliers lire l'article sur le site.

Les concurrents à suivre dans cette Mini Transat :

Mini 650 Proto :

  • Tanguy Bouroullec 968 "Chaffoil" Cerfrance
    Tanguy a terminé 4° de la Mini Transat 2017 série. Avec son nouveau "Chaffoil", il termine 2° de la Transgascogne 2019 et 3° de la Mini Fastnet avec Rémi Aubrun malgré des problèmes de safran.
     
  • Morten Bogacki 934 Offshore Team Germany Lilienthal 
    4° Trophée MAP 2019, 5° Transgascogne 2019 sur l'ancien proto "scow" de Jörg Riechers.

Mini 650 Série

  • Joe Lacey 963 Early bird un Maxi "scow"
  • Amélie Grassi 944 "Tyrion" Action Enfance Pogo 3 voile épaisse. En savoir plus : lire le témoignage d'Amélie Grassi
    2° Mini en Mai 2019, 3° Mini Fastnet 2019, 2° du Championnat de France Course au Large en Solitaire 2018, Victoire Plastimo Lorient Mini 6,50 2018, 2° Pornichet Select 2018, 2° Mini Fastnet 2018

  • Matthieu Vincent 947 L'Occitane en Provence Pogo 3
    Vainqueur de la Transgascogne 2019, 4° Mini Fastnet 2019, 3° Pornichet Select 2019
     
  • Pierre Le Roy 925 Athur Loyd Pogo 3
    3° Mini en Mai 2019, 4° Pornichet Select 2019, 6° Transgascogne 2019
     
  • Hendrik Witzmann 920 Sunovation
    2° Plastimo Lorient 2019
     
  • Nicolas d'Estais 905 Cheminant Ursuit
    2° Mini Fastnet 2019, 3° Les Sables Les Açores 2019, 3° Mini en Mai 2018, 9° mini Transat La Boulangère 2015 en proto
     
  • Benjamin Ferré 902 
    avec le Pogo 3 de Clarisse Crémer qui est arrivée deuxième de la Mini Transat 2017

« Le Mini 6.50 est un excellent banc d’essai pour All Purpose et la Classe est très attachante » conclut Rémi Aubrun. 

Bon vent à tous!

Résultats de la Première étape :

En proto :

3. Tanguy Bouroullec 969 Cerfrance

En série :

3. Matthieu Vincent 947 L'Occitane en Provence
4. Nicolas d'Estais 905 Cheminant Ursuit
5. Amélie Grassi 944 Action Enfance 

En savoir plus :

Site de la Classe Mini - Site de la Mini Transat La Boulangère - voir la vidéo Ouest France : le concept de voile épaisse avec Antoine Debled et Rémi Aubrun

Partagez cet article

L'Actualité All Purpose